L’Inde offre N2.25tr crédit au Nigeria, 53 nations africaines

Narendra Modi

Narendra Modi

 

Premier ministre Narendra Modi hier INDE a déclaré que son pays donnerait N2.25 trillion ($ 10 milliards) de lignes de crédit concessionnelles au Nigeria et 53 nations africaines en cinq ans pour stimuler leur économie.

Il a également dit une aide de subvention supplémentaire de N135 milliards (600 millions $) sera mis à leur disposition.

Modi, qui parlait à l’ouverture de la session plénière du Sommet Troisième Forum Inde-Afrique à New Delhi, a déclaré que les lignes de crédit étaient nécessaires parce que l’Afrique a été rejoint aujourd’hui le courant dominant mondial de l’innovation.

Il a dit qu’il était temps pour l’Inde et l’Afrique à prendre leur destin dans leurs mains et cesser de vivre dans l’ombre du colonialisme.

Le Premier ministre a déclaré: « De reliant vie à collaborer pour notre prospérité, de garder nos gens en sécurité à faire progresser nos intérêts mondiaux, l’ordre du jour de notre partenariat étend à travers le vaste territoire de nos aspirations liées.

« Pour ajouter de la force à notre partenariat, l’Inde offrira un crédit concessionnel de 10 milliards $ sur cinq ans. Ce sera en plus de notre programme de crédit en cours.

 » Nous allons également offrir une aide d’une subvention de 600 millions $. Cela comprendra un Fonds de développement Inde-Afrique de 100 millions $ et un Fonds pour la santé Inde-Afrique de 10 millions $.

« Il comprendra également 50.000 bourses en Inde sur cinq ans. Et il va soutenir l’expansion du Pan-Africa E-réseau et les institutions de compétences, la formation et l’apprentissage à travers l’Afrique « .

Expliquant pourquoi les interventions ont été nécessaires, Modi a déclaré indices économiques ont montré que ce siècle était à l’Inde et l’Afrique à construire à façonner le monde.

Il a dit en outre d’abondantes ressources naturelles, Inde et Afrique abritent jeunes productives moins de 35 ans.

Modi a déclaré: «Nous avons vécu dans l’ombre du colonialisme. Et nous nous sommes battus pour notre liberté et la dignité. Nous avons lutté pour l’occasion et pour la justice, la sagesse africaine qui décrit est la condition première de l’humanité.

« Nous avons parlé d’une seule voix dans le monde et nous avons formé un partenariat pour la prospérité entre nous. Nous avons défendu ensemble sous casques bleus pour maintenir la paix. Et nous avons combattu ensemble contre la faim et la maladie « .

Source: Nigeria Consulate

Partager: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Exprimez-vous !

*

Hommage à JacquesLoubelo