Je m’interroge

Chapelle Czermna

Chapelle Czermna

La chapelle de Czermna ( Kaplica Czaszek ) est une chapelle située à Kudowa-Zdrój, en Basse-Silésie, Pologne. Entièrement construite avec des ossements humains. Oui: en ossements humains.

Et dire que les prêtres et pasteurs chrétiens sont venus au Cameroun dire aux bamilékés, aux béninois et autres que le cultes des crânes des ancêtres et le vaudou étaient du satanisme ombrageux et que ceux-ci ont brûlé les cranes, reliques de leurs ancêtres et statuettes, je m´interroge devant cette photo. Et des églises comme celle-ci on en trouve dans toute l´Europe moderne.

Je me demande finalement si c´est pas nous africains qui sommes naïfs pour abandonner nos cultes et traditions ancestrales pour épouser bêtement les cultures des autres sans se poser des questions ?

Ah oui tout menteur vit au dépend de celui qui l´écoute. « Erreur for Mboutoukou na damé for ndoss. »

IL EST TEMPS POUR L´HOMME AFRICAIN DE SE REVEILLER !!!!

Les objectifs du système dogmatique ne sont rien d’autres que la soumission perpétuelle, le rejet systématique de nos valeurs culturelles ou tout simplement le rejet de sois. A travers leurs traitements de choc (chaînes aux pieds, aux bras, partout sur le corps, l’exposition au froid, l’exposition à la faim, les terribles humiliations, les tortures physiques, émotionnelles, psychologiques, les chicottes quotidiennes ou routinières ect…) durant 400 ans au moins, les esclavagistes voulaient s’assurer de la transmission génétique de leurs traitements à des millions de générations de leurs sujets. Nos frères et soeurs rejettent nos religions; l’église Harris du prophète William Wadé, 1865 – 1929, et de l’église Dehima de la prophétesse Bagué Wlonyo, 1892 – 1951) pour avoir été torturés mentalement à tort bien entendu qu’elles sont démoniaques, pour la simple raison que nos ancêtres matérialisaient Dieu selon notre psychologie a travers les rivières naturelles, les arbres naturels, les montagnes naturelles, les rochets naturels etc…

Auteur: Patrick Mballa

Exprimez-vous !

*

Hommage à JacquesLoubelo